Retour au Mexique, le Chiapas et bonus !

Coatepec, Veracruz, Mexique, 9 février 2018

Le 29 janvier, nous voilà de retour au Mexique dans une zone qui s’annonce plus authentique que la côte Caraïbe de la péninsule du Yucatan.

La météo n’est pas décidée à s’améliorer. Le passage de la frontière se fera sous la pluie dans des quantités telles que nous trouverons un refuge 500 m à peine après le poste de douane. Nous y croisons encore la route d’une famille française en 4×4. Décidément !

Après une nuit spartiate dans une case en bois, nous profitons d’une accalmie pour enfourcher nos vélos en direction de Ténosique. Quelques kilomètres plus tard, la pluie recommence et ne nous lâchera plus sur les 60 km qui nous séparent de la ville. Trempés jusqu’aux os, nous atterrissons sous une pluie diluvienne dans un petit motel qui a plus l’habitude de recevoir des couples informels qu’une petite famille française. La barre de pole dance dans la chambre ne nous sera pas d’une grande utilité !

Le lendemain, enfin, le temps s’annonce sec. Chouette, nous prenons la direction de Palenque à 75 km de là. Nous devrions y arriver le soir même. C’était sans compter sur le fait que la route la plus directe qui y mène se transforme en une piste rurale qui chevauche des collines abruptes… Les paysages sont superbes et nous découvrons la vie authentique des habitants au son des singes hurleurs. Mais nous payons le prix fort, avec des côtes diaboliques qui nous imposent de pousser les vélos toutes les 10 minutes. Le soir nous trouve au milieu de la piste, en pleine campagne, après avoir passé à gué plusieurs cours d’eau et rencontré de nombreux hommes à cheval (ici pas de doute c’est le meilleur moyen de transport !). Heureusement, nous sommes spontanément invités à dormir dans une maisonnette en bois, très très sommaire, où nous installerons notre tente dans l’unique pièce, pour que chacun puisse disposer d’un peu d’intimité.

Le lendemain après un café fort bienvenu, nous terminons, non sans mal, les derniers 15 km avant de retrouver le bitume. Très rapidement